Sortir du découvert bancaire

Les banques ne sont pas réellement nos amies. Elles prennent des intérêts et utilisent notre argent quand elles le souhaitent et sans que vous le voyez.

Mais c’est encore la plus sécurisante des solutions pour garder notre argent. C’est sur qu’on ne peut pas tous cacher son argent sous son matelas, ce serait bien trop dangereux.

Le découvert bancaire

Le découvert est un solde négatif sous autorisation qui vous permet de continuer d’être consommatrice dans la société.

Vous pourrez utiliser vos cartes de crédits, payer vos prélèvements ou acheter encore et encore.

Pour cette autorisation vous paierez bien sûr des intérêts appelés « agios ».

Si vous dépassez ce découvert alors la banque continuera de vous facturer des frais et commissions bancaires. Chez certaines banques pour 1 euros dépassé, vous leur devrez 8 euros. Un vrai jeu de « La bonne paie » en situation réelle. La banque pourra également vous retirer votre autorisation par manquement de leurs conditions.

C’est une manière de plus de vivre à crédit.

Pour en savoir plus …

La facilité du découvert, quelle magie

Chaque banque permet à ses clients d’obtenir un découvert autorisé. Il n’y a pas vraiment de critères pour en bénéficier.

Le plafond peut varier suivant votre situation. Vous ne pourrez pas demander un découvert de 2000 euros sur votre compte courant, si vous ne gagnez que 800 euros par mois. Quoi qu’il y a une quinzaine d’années, j’ai pu obtenir 1200 euros de découvert alors que je ne gagnais un Smic. Vive les banques !

Je déconseille fortement l’ouverture d’un découvert autorisé. Une fois entré facilement dedans, il est plus dur d’en ressortir.

La première fois, c’est super, on s’imagine avoir de l’argent en plus. Mais à sa prochaine paie, on se voit soustraire ce montant du découvert et là, le sourire n’est plus le même. On entre dans un cercle vicieux, prise dans un piège.

Certaines fois, nous avons des dépenses imprévues qui nous font dire, que l’on a pas le choix. Alors pour avoir une solution rapide sur nos dettes, on choisit la facilité : le découvert.

Cette solution peut amener de la souffrance si elle n’est pas prise en charge.

Quand vous ne respectez pas les conditions de la banque, elle vous coupera votre découvert d’un coup. Et si c’est un gros montant, vous connaîtrez une galère difficilement rattrapable.

Sortir du découvert

Vous avez un découvert, certes. Vous voulez en sortir ? L’idée est de diminuer chaque mois votre découvert. Peu importe combien, vous arriverez à faire baisser votre découvert. C’est à vous et en fonction de vos efforts, que vous déterminerez ce montant. 10, 50, 200 euros, commencez dès aujourd’hui. Certaines banques ne veulent pas faire baisser le découvert de petites sommes mais vous pourrez les mettre de côté en attendant de le faire.

Voici quelques idées qui vous feront voir plus clair vers cette issue.

  • Réviser vos dépenses

Une logique ! Reprenez toutes vos dépenses, quelles sont celles que vous pouvez enlever. Par exemple, un abonnement Netflix résilié vous fera avoir 11 euro de plus chaque mois.

N’avez-vous vraiment aucunes dépenses que vous ne pouvez supprimées ?

Renégociez tous vos prélèvements (forfait mobile, électricité, assurance voiture…). Vous pourrez ainsi faire des économies à longs termes. J’ai pu « économisé » près de 200 euros sur la facture électricite/gaz et presque 20 euros sur mon abonnement téléphonique. Avec la concurrence qui s’accroît sans cesse, vous n’aurez pas de mal à trouver quelques euros d’économies.

  • Vendre vos articles

Vous avez sûrement des objets qui ne vous conviennent plus ou que vous n’utilisez plus. Vendez ces articles sur des sites qui ne prennent pas de frais ou à votre entourage.

L’argent récolté permettra de diminuer petit à petit votre découvert.

  • Limiter vos achats

Si vous souhaitez clôturer ou diminuer votre découvert mais que vous continuez à dépenser à gogo, il est sur que votre situation aura du mal à s’améliorer. Vos efforts paieront.

Avant dépenser, assurez-vous de l’utilité de cet achat. C’est vous qui faites le choix de consommer donc c’est vous qui pourrez vous sortir de cette situation.

  • Travailler plus

La solution toute trouvée serait de trouver un deuxième emploi. Mais vous êtes déjà exténuée par celui que vous occupez. C’est donc une solution qui vous fera perdre du temps.

Mais pourquoi ne pas demander des heures supplémentaires dans votre emploi actuel, à titre d’exception. Ce serait juste le temps de vous renflouer.

Attention à ne pas dépenser plus car vous gagnez plus. Vous avez intégrée un travail d’appoint pour vous sortir de votre découvert et non pour augmenter votre capacité à consommer.

  • Diminuer votre découvert

À chaque efforts que vous ferez, vous aurez des rentrées d’argent vous permettant de faire baisser votre découvert.

Contactez votre banque à chaque fois que nécessaire pour faire diminuer votre découvert. Pour ne plus vous tenter, limitez également les paiements par chèques qui ne sont pas si magiques que cela puisqu’ils sont différés de quelques jours. Retirer la somme restante (ressources-charges) en espèces pour avoir un meilleur contrôle de vos dépenses.

Dès que vous aurez intégralement réussi à ne plus entrer dan votre découvert, clôturez-le. Les banques vos diront sûrement :  » je vous déconseille de le fermer, vous devriez garder une petite somme, 100 euros, pour les imprévus ». Ne rentrez pas dans leurs jeux. Seule, vous, aurez le contrôle de votre argent.

Remboursez vos dettes et créances en priorités. Vos efforts paieront et vous ne passerez plus les débuts du mois en déficit. Terminer avec le découvert autorisé sera un bienfait dans votre esprit, un soucis de moins.

Soyez enfin apaisée financièrement.