Gérer la solitude

A quel instant considère-t-on que l’on est dans une période de solitude ? C’est lorsque vous connaissez déjà la réponse à cette question.

La solitude se créer à travers des moments de vie. Vous pourriez vous sentir seule à n’importe quel moment de votre vie. Cette solitude a du bon à court terme mais à long terme, elle en devient difficilement acceptable.

La solitude à court terme

Pouvoir s’isoler permet à votre état d’esprit de s’apaiser. C’est une pause que vous vous accordez occasionnellement ou quotidiennement. Cela vous permettra de faire le point sur vos objectifs et ambitions ou simplement sur ce que vous avez déjà expérimentée pour réaliser au mieux votre devenir. Renouez avec votre vous intérieur et vos émotions. Ressourcez-vous.

Certaines fois, ce n’est pas de votre bon vouloir que solitude vous attrape. Elle entre dans votre vie par effraction. Au cours d’évènements où vous auriez eu besoin d’une épaule pour vous confier, vous constatez que la solitude s’est positionnée et vous fait souffrir.

Certaines Femmes avançant dans l’âge abordent la solitude autrement. Les enfants construisent leurs vies et partent chacun leurs tours du foyer si douillet qu’elles tenaient chaleureusement. Et vous pouvez vous sentir seule.

La solitude à long terme

Certaines personnes ayant des postes à responsabilités peuvent se sentir seule et isolée, alors même qu’elle rencontre chaque jours de nouvelles personnes. La solitude est abordée différemment pour chaque individus que nous sommes. Il ne faut pas négliger ceux qui sont bien entourés mais qui pourtant ne se sentent pas à l’abri de cet isolement. Il est encore plus dur, dans ce cas là, de desceller l’inquiétude qui pèse sur eux.  Un sentiment d’incompris pourrait être majeure dans cette situation. 

Combien de temps doit durer la solitude ?

La vraie question est de savoir si vous avez tout tenter pour sortir de cette solitude ? Si vous considérez que « oui » alors voilà, ce qui ne va pas. La solitude n’est qu’une étape qui existe, qui vient, qui part et peut rester ancrée en vous, plusieurs temps, plusieurs années. C’est vous qui devez la faire partir avec de l’aide, si vous arrivez à en parler, mais surtout avec votre volonté de la détruire. Parlez de ce que vous traversez peut vous amener une sérénité et un appui pour vous défaire de cette solitude.

Vaincre la solitude

Peu importe votre âge, n’ayez pas peur de la solitude. N’appréhendez pas cette phase de la vie qui pourrait vous être bénéfique.  Pourquoi ne pas profiter de ces moments pour faire de nouvelles rencontres. Sortez. Interagissez avec les autres. Vous vous rendrez compte peut-être que certains sont pressés par le temps et qu’ils écourtent rapidement votre conversation. Mais vous vous rendrez compte également que vous tomberez sur tous types de personnes et que cela vous a fait du bien de dialoguer avec eux. Rencontrez de nouvelles personnes est la clé dans cette étape.

Pourquoi ne pas vous inscrire dans un club ? A une activité sportive ou caritative ? Vous n’aviez pas le temps avant ? Si vous vous sentez seule alors allez vers d’autres horizons. Meublez ce vide de bonnes choses et de bonnes personnes qui vous apportera du positif. Amplifiez vos compétences dans votre passion. Ne restez pas dans un silence qui ne pourra alerter vos proches sur votre situation.

La communication avec les autres sera le moyen de sortir de cet état d’esprit qui peut vous affaiblir émotionnellement. 

Vous pourrez vous faire accompagner par des groupes d’entraide, des séances de coaching en développement personnel ou grâce à votre entourage, que vous ne souhaitiez pas gêner.

Ne faites pas de la solitude, une ennemie. Bien au contraire, faites de la solitude une alliée qui vous aidera à vous améliorer et à aller vers les autres. 

Publicités