Donner de l’argent de poche à son enfant

L’argent de poche est un bon moyen de responsabilité votre enfant. Lui faire comprendre dès le plus jeune âge la valeur de l’argent et la meilleure manière de l’utiliser fait partie de l’éducation.

Quel que soit votre rapport à l’argent, donner de l’argent de poche à votre enfant sera une base importante dans les valeurs que vous lui inculquerez.

Evidemment plusieurs n’auront cependant pas les moyens de mettre en place cette action.

Vous pourriez peut-être commencer à mettre en place son argent de poche avec de petites sommes.

Avant 3 ans

En général, après l’accouchement, certaines ouvrent un compte épargne au nom de l’enfant.

Moyennant 15 euros par mois pour chaque versement, vous commencez involontairement ou pas à éduquer votre enfant par rapport à l’argent.

L’épargne n’est pas considérée comme de l’argent de poche mais finalement c’est pour que votre enfant en bénéficie à sa majorité et pour qu’il commence sa vie de jeune adulte un peu plus sereinement financièrement.

Jusqu’à l’âge de 3 ans, votre enfant est gardée par vous, Maman, ou par une collectivité ou une assistante maternelle. C’est une période où il apprend à se socialiser et donc vivre avec l’autre.

Votre enfant observera beaucoup, imitera ce qui l’entoure pour mieux apprendre. Il aura surement déjà vu des pièces et des billets s’en trop s’en préoccuper.

S’il vous questionne, vous lui répondrez simplement que l’argent sert à payer ce que l’on veut et que l’on en a en travaillant. L’argent de poche est donc inutile avant 3 ans.

Entre 3 ans et 6 ans

Arrivée à l’âge de l’école maternelle, votre enfant sera plus soucieux de ce qui l’entoure.

Il s’apercevra qu’il voudra des choses que d’autres ont. Il pourra aller jusqu’aux caprices, vous mettant dans une position très gênante.
Si vous lui donnez de l’argent de poche se sera surement pour s’offrir des sucreries donc éphémères.

C’est cependant l’âge idéal pour apprendre la valeur de l’argent à votre enfant.

Vous jouerez avec lui à la marchande par exemple où il s’apercevra qu’il faut donner de l’argent (fictif) pour payer son article. Vous l’aiderez en lui indiquant le chiffre sur chaque billet ou chaque pièce. Il apprendra par ailleurs le calcul.

imagesUL160EV7

C’est également la période où la Fée des dents passe le soir. Elle glisse une pièce de monnaie ou de chocolat sous l’oreiller de votre enfant qui a perdu sa dent.

Le lendemain, votre enfant est tout heureux d’avoir donner quelque chose (sa dent) contre de l’argent.

Inconsciemment, il apprend que l’on a rien sans rien donner. La valeur de l’argent est également très proche de la valeur du travail.

Je me souviens lorsque mon fils a perdu sa première dent. J’avais glissé un billet de 5 Euros sous son oreiller. C’était la première fois que je faisais cela.

A mon époque, j’avais une pièce de 10 Francs ou une pièce en chocolat quand je perdais une dent. Lorsqu’il s’est réveillé dans la nuit, il n’était pas content. Furieux de ne pas avoir reçu sa pièce comme dans les livres d’histoires que je lui lisais.

J’avais beau lui expliquer que 5 Euros avait plus de valeur que n’importe quelles pièces, c’était pareil.

Je lui ai donc dit de se recoucher et de laisser ce billet sous son oreiller et d’attendre le lendemain. J’ai donc mis une pièce de 2 Euros. On a bien ris avec mon mari.

J’ai compris que mon fils ne connaissait pas trop la valeur de l’argent. Il avait la notion de devoir donner de l’argent pour s’acheter quelque chose mais pas celle de connaître la valeur de son argent et de ce que l’on peut acheté avec.

J’ai donc mis quelques systèmes en place.

Lorsque l’on était en course, il me réclamait certains articles, jouets, bonbons… Certaines fois je disais « non » et des fois je lui permettais de choisir un article qui commence par 1 ou 0. Je lui indiquais que tout ce qui commençait par d’autres chiffres était trop cher pour un achat spontané. Il choisissait donc des jouets à 14 Euros ou des bonbons à 0,90 Centimes.

Votre enfant devra, dès cet âge là, connaître vos limites car ce seront celles qui gardera lorsqu’il grandira.

Si vous cédez à tout ces caprices, il continuera surement dans cette lancée à l’âge adulte en se payant des choses plus chers qu’il ne pourrait assumer.

Entre 3 et 6 ans, lorsque votre enfant a fait une bonne action, vous pouvez lui donner ponctuellement des pièces de monnaie qui trainent surement dans votre sac à main.

Ce n’est pas encore le moment pour instaurer de l’argent de poche régulièrement.

Mais vous pourrez lui faire choisir une belle tirelire pour y mettre votre « surplus » de monnaie ou d’espèces.

golden-3346988__480

Entre 6 ans et 12 ans

Votre enfant passe un cap dans sa vie. L’élémentaire. Bravo. Il va apprendre et se perfectionnera en lectures, écritures mais surtout en calculs.

Dès le CP, vous pourrez lui faire comprendre ce principe qu’est l’argent à travers des jeux ludiques. Avec des jeux de société comme le Monopoly ou encore la Bonne Paie, votre enfant verra que l’argent ne tombe pas du ciel et qu’il faudra bien souvent devoir être patient pour en avoir davantage.

Entre le CP et le CE2, vous pourriez donner 10 euros par mois à votre enfant. Vous lui demanderez bien sur ce qu’il voudra faire avec cet argent.

Tout en continuant à l’éduquer, le vêtir, le nourrir et le loger, lui offrir des cadeaux pendant les fêtes, vous lui indiquerez que cet argent servira à ce faire un plaisir une fois par mois.

Donnez lui cet argent en début de mois en connaissant d’abord ce qu’il a comme projet d’achat.

A la fin du mois, si vous jugez son comportement convenable à la maison ou à l’école, permettez lui d’acheter ce qu’il désirait au début du mois. Si son comportement n’est pas convenable expliquez lui qu’il ne pourra le dépenser que le mois suivant.

Vous lui permettrez d’apprendre la patience et la réflexion dans chaque achat qu’il pourra faire.

Je me souviens que mon fils au CP préférait économiser dans sa tirelire pour se payer un pot de peinture pour refaire sa chambre.

Pendant les dernières classes de l’école élémentaire du CM1 au CM2, réalisez la même chose au début du mois, donnez-lui 10 euros mais accorder lui de l’utiliser lorsqu’il le souhaite.

Vous pourrez au cours de cette période également passer à 20 euros par mois.

Entre 12 ans et 14 ans

Arrivé au collège, votre enfant deviendra certainement plus demandeur. Augmentez progressivement son argent de poche.

Décidez de lui donner 5 Euros par semaine ou 20 Euros par mois en fonction de son comportement. Cela pourra être un poids également si votre enfant se comporte mal.

Ce sera la même somme qu’il avait en dernier année d’élémentaire mais il est important de ne pas grossir le montant de son argent de poche trop vite.

Vous vous occuperez de tous ces besoins fondamentaux en tant que Mère, il n’aura donc pas besoin de plus pour s’épanouir.

Entre 14 ans et 16 ans, et avec les fréquentations et la génération « réseaux sociaux » qu’il pourrait avoir, il voudra acheter de plus en plus de dépenses chères.
S‘il veut les dernières baskets à 180 Euros, ne cédez pas. Il ne marchera pas mieux avec, qu’une paire à 70 Euros.

Continuez à lui inculquer vos valeurs essentielles à la construction de sa vie. 30 à 40 Euros par mois sera suffisant comme argent de poche.

Que vous lui donniez par mois ou en divisant ce chiffre par semaine, votre enfant devra avoir un but avec cet argent de poche.

Vers 15 ans, c’est une période au cours de laquelle votre enfant entrera au lycée. Il voudra surement manger dans des restaurants rapides avec ces copains, se payer un cinéma…

Je vous conseille de ne pas aller au delà de 40 euros par mois à moins de lui expliquer que vous ne lui paierais plus de vêtements hormis la rentrée scolaire et les fêtes et qu’il devra se débrouiller s’il veut d’autres affaires en plus par exemple. Il devra prendre soin de ses affaires et continuez à réfléchir à ces futurs achats.

Vous pouvez également lui donner plus d’argent de poche lorsqu’il a un bon bulletin ou pour le récompenser de son dernier tournoi sportif.

Dès 16 ans

Dès 16 ans, votre enfant connaîtra bien mieux la valeur de l’argent. Il pourra même, si vous l’acceptez, prendre un petit boulot dès 18 ans et continuer de faire perdurer ce que vous lui avez appris depuis son enfance.

S’il n’est pas en capacité d’avoir un petit boulot d’appoint, faites lui faire des tâches dans la maison, jardinage, sortir les poubelles, peindre un mur et récompensez-le avec un petit billet. Cela confirmera que pour chaque travail accomplis, il méritera son salaire.

Vous pourrez également lui créer un compte avec sa première carte de retrait plafonnée à 10 euros par semaine.

Si vous souhaitez le rendre plus autonome, quittant votre doux foyer bientôt, ouvrez un livret en vu d’un achat immobilier ou d’études supérieurs par exemple. Dès 16 ans, c’est encore à vous de voir ce qui est mieux comme montant pour votre enfant.

Vous pouvez penser à donner plus ou moins d’argent de poche à votre enfant en fonction de vos moyens, mais il est important qu’il sache que l’argent ne pousse pas dans les arbres, qu’il faut patienter avec réflexion avant de se faire plaisir et qu’il faut épargner et être économe pour protéger son avenir.

Et vous, avez-vous mis en place un système d’argent de poche pour votre enfant ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s