Dépression au travail

Qu’est-ce que la dépression ? 

Vous allez au travail à reculons ou vous n’êtes pas satisfaite de votre vie professionnelle?

Les symptômes

Pendant vos heures de travail, vous êtes angoissée, stressée et préoccupée. En partant de votre boulot vous avez un léger regain  d’énergie. Vous rentrez chez vous avec votre humeur négative et votre fatigue constantes. Vous consommez des anxiolytiques et des anti-dépresseurs ? Vous ne supportez plus la plupart de vos collègues, ni ce cadre professionnel ? Vous ne vous reconnaissez plus ? 

Je vous annonce que vous faites une dépression lié au travail. 

Définition

Un état dépressif est une maladie psychosomatique lié à un dérèglement de votre humeur. 

Votre dépression peut commencer par être liée au travail et se prolonger à travers votre vie de couple ou votre vie de mère. 

Mon expérience

Si vous êtes dans ces cas là, c’est le moment de vous faire aider. J’ai traversé cette période au cours d’un de mes divers emplois. J’occupais un poste de secrétaire que j’avais choisi pour fuir le travail physique que je faisais.

Les horaires, le relationnel et l’administratif me convenaient. Au bout de plusieurs mois, j’avais déjà accumulé trop de pressions dans ma tête.

Pas de reconnaissance. Pas de communication avec mes collègues. Je me sentais parfois invisible et à l’écart. Pour « m’evader », j’essayais quand même de franchir le pas en me permettant de regarder mon téléphone, prendre des pauses mais très vite j’étais rattrapée par ce mauvais stress, celui du travail.

J’utilisais mal mon cerveau en ne pensant qu’a mon travail. Et je rentrais à la maison avec un mal de crâne.

J’ai dû à plusieurs reprises prendre des arrêts maladies pour me reposer. Je n’arrivais plus à gérer ma vie personnelle avec cette tension au travail. 

Le jour où j’ai eu un déclic, je me suis prise en photo. Pourquoi ? Car mon visage s’était creusé et avait énormément pâlit. On aurait dit que mon visage avait pris 15 ans. Je ne me reconnais plus dans le miroir. Ereintée lorsque je rentrais, je n’avais que tres rarement la force de prendre mon role de mere et de femme. J’avais peur de qui j’étais entrain de devenir.

J’avais besoin de me prendre en photo pour me rappeller où m’avait conduis ce stress constant au travail. Il m’avait détruis physiquement. Moi qui aimais prendre soin de moi, je vivais chaque jours de travail comme une contrainte.

Mon changement

J’ai donc pris la décision de me concentrer sur ma reconversion professionnelle. Un projet que je voulais réussir mais sans avoir trop le temps d’y penser, perturbée par le travail.

J’occupais à présent mon temps et mes ambitions vers ce que je voulais vraiment. 

Ne prenez pas les choses trop à cœur. Rares sont les personnes qui n’ont jamais exprimées de mal-être lié au travail se traduisant par une dépression.

Si vous n’en l’avez jamais vécu alors vous faites partie des chanceuses qui aiment leurs  emplois et heureusement qu’il en existe. Sinon apprenez à vous détendre.

Le remède à la dépression

Testez des exercices de relaxation et de méditation. Détachez-vous de votre emploi une fois rentrée chez vous. Dur à faire, je peux comprendre. Il faut arriver à occuper votre esprit sur autre chose.

Dites vous que votre salaire n’évoluera pas en donnant toute votre énergie dans votre boulot, à moins d’être commerciale avec des objectifs et challenges à atteindre. Et encore ce n’est pas une raison. Votre travail n’est pas toute votre vie. Si vous êtes dans cette optique alors ne cherchez plus pourquoi vous êtes en dépression.

Pour retrouver un épanouissement au travail, il faut déjà aimer ce que vous faites. 

Si vous aimez votre profession alors pourquoi ne pas changez de structure ? Vous avez peur car vous avez des charges quotidiennes à payer ou car vous n’aimez pas le changement ?

Mais jusqu’où irez-vous pour renoncer à votre bien-être simplement à cause de l’argent ?

Le pas sera dur à franchir. Ne prenez pas ce changement comme une fuite non plus mais comme la solution pour sortir de cette dépression.

L’idée est de vous poser et réfléchir à tout ce que vous aimez. Projettez-vous et agissez.

Pourquoi ne pas faire un bilan de compétences ou une formation pour commencer. Vous prendrez ainsi pendant votre apprentissage, du recul au travail en pensant à vous.  

Vous pouvez également débuter quelque chose qui vous tient à cœur.

Pendant votre temps libre pourquoi ne pas plus développer vos loisirs et hobbies pour à terme en récolter les fruits. Vous aimez coudre, pâtissier ou pratiquer du sport ?

Intégrer en vous et chaque fois que vous vous rendez au travail, votre projet. Vous retrouverez une solution supplémentaire pour vous sentir mieux au boulot. 

Si cela se passe mal professionnellement alors souriez et pensez à ce que vous préparez pour anéantir cet état dépressif.  C’est une question de temps.

« Le travail c’est la santé, rien faire c’est la conserver «. Maurice Pon

Ne vous rendez plus malade au travail. Donnez-vous les moyens de sortir de cette situation. 

Passer à l´action et sortez de votre dépression !

road-3133502__480

Publicités

2 commentaires

    • Bonjour Carole, la dépression n’est pas une finalité. Si tu es dans ce cas là où tu te sens mal, c’est à toi de renverser la situation pour te sortir de là. Essaie de trouver une passion ou un fil conducteur qui t’aidera à positiver. Courage à toi. Et donne moi des nouvelles. À très bientôt

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s