Tabac et grossesse : ma méthode pour arrêter de fumer

your-20225__480

On a beau non répéter que la grossesse et la cigarette ne vont pas ensemble, il est dur pour certaines d’entre nous d’arrêter de fumer.

Certaines femmes y arrivent bien et reprennent après ou s’arrêtent totalement. Tandis que d’autres, n’arrivent pas à passer ce cap.

Le regard des gens lorsqu’ils voient une femme enceinte fumer est encore pire puisqu’ils nous poussent dans nos retranchements.

Il y a même des femmes avec le ventre bien rond qui se cachent pour fumer.

Je suis une fumeuse

Peu importe combien de cigarettes vous fumer par jours, par mois ou par année, VOUS ETES UNE FUMEUSE !

Ce que les non-fumeurs ne savent pas, c’est que fumer est une addiction autrement dit une DROGUE.

Oui le mot est fort mais un fumeur est comparable à un toxicomane qui prends sa dose.

C’est une substance qui a pris notre mental depuis notre toute première bouffée.

Ma méthode pour arrêter de fumer

Je vais vous donner ma méthode basée sur la division par deux pour vous permettre de passer une grossesse saine.

Les méfaits de la cigarette sont très nombreux sur le développement du fœtus sans parler de notre santé qu’on abime. Connaître les dangers du tabac ou l’argent perdu ne nous fera pas arrêter de fumer.

Une grossesse ne dure que 9 mois alors pourquoi est-il si difficile de s’arrêter ?

Notre entourage et la société nous alertent sans cesse mais l’arrêt reste difficile.

Les étapes de l’arrêt tabagique

Je vais donc vous donner les étapes essentielles à réaliser pour arriver à profiter sainement (sans cette fumée) de votre grossesse.

Avec cette méthode, vous diminuerez votre consommation de tabac et arriverez à arrêter. Ce n’est pas une question de motivation car chacune d’entre nous l’a, mais c’est une notion de déplaisir à automatiser dans notre cerveau.

Si vous échouez, rappelez vous que l’important est de toujours réessayer et apprendre de ses échecs.

Prenez 5 minutes, le temps d’une cigarette, prenez une feuille et un stylo. Voilà, vous êtes prêtes.

Notez depuis quand fumez-vous puis depuis quand vous attendez ce bel évènement.

Rappelez-vous la première fois que vous avez fumé ? Fermez-les yeux et repensez-y…

Etais-ce un moment de bonheur au point d’en être émue, de voir que sa vie prend un sens merveilleux ? Ou étais-ce plutôt un sentiment de dépréciation, de dégout et de regret d’avoir essayé ?

Ensuite notez les raisons qui vous poussent à fumer à chaque cigarette ?

Si vous avez trouvé des raisons, c’est pour cela qu’il vous ait difficile d’arrêter.

Les raisons qui vous poussent à fumer

Peut-être avez-vous mis : pour me détendre ? FAUX ! La cigarette ne détend pas, cela est prouvé scientifiquement, elle EXITE et vous fait devenir plus IRRITABLE.

Peut-être avez-vous mis : pour passer le temps ? FAUX ! Le temps est une denrée unique, qui voudrait passer ces derniers moments de vie en préférant fumer plutôt que de passer du temps avec sa famille ou réaliser ses rêves.

Peut-être avez-vous mis : car je ne vais pas bien ? FAUX ! Vous sentez-vous vraiment mieux après avoir fumé ? Grâce à cette cigarette avez-vous résolu toutes les situations difficiles qui vous entoure ? Fumez vous également quand ça va ? Ne manquez-vous pas de souffle ?

Peut-être avez-vous mis : car vous n’arrivez pas à arrêter ? FAUX ! A quel point avez-vous tout tenté au point de continuer à mettre la vie de votre bébé en danger ?

Si vous n’avez trouvé aucunes raisons, vous avez compris. Continuez.

Notez le nombre de cigarettes que vous fumez par jour actuellement en étant enceinte.

Notez également à quel moment vous fumez ces cigarettes. Après le déjeuner, en pause, devant la télévision, en soirée… Faites une petite étoile à côté de celle dont vous ne pourriez pas vous passer.

Allez-y réfléchissez.

Maintenant notez le nombre de cigarettes que vous souhaitez atteindre pendant votre grossesse.

Vous avez répondu un chiffre ? Votre but n’est donc pas d’arrêter de fumer mais de diminuer. C’est un pas vers l’avant. Mais réfléchissez pourquoi continuez-vous de lire cet article…
Que recherchiez-vous réellement dans cet article ? Vous savez au fond de vous que c’est l’arrêt de cette addiction mais vous ne vous sentez pas capable de réussir.

Si vous avez répondu, zéro alors continuons.

Lorsque les cigarettes sont consommées à des évènements occasionnels, cela devient plus simple car il suffirait presque ne plus se retrouver dans ces situations. Mais rares sont ces cas-là.

Jour 1

Prenez le nombre de cigarettes que vous fumée par jour et divisez-le par 2.

Votre objectif dans 15 JOURS est d’arriver à tenir chaque jour avec ce nombre de cigarettes. Ne prenez que ce nombre dans votre paquet.

Si vous avez un doute rappelez-vous pourquoi vous faites cela… pour AVOIR UN BEBE EN BONNE SANTE et finir avec cette DROGUE.

Après 15 jours

Au bout de 15 jours, vous vous rendrez compte que vous avez mis en place vous-même des stratégies comme ne plus acheter des paquets de cigarettes mais les prendre plutôt à l’unité ou confier votre paquet à votre mari qui vous donne chaque jours le nombre exacte de cigarettes ou encore de ne fumer que les cigarettes où vous aviez inscrit une étoile à côté.

Vous avez fait le plus gros, bébé commence à vous remercier.

A présent, les 30 prochains jours, vous allez diminuer votre consommation en divisant par 2 le nombre des cigarettes que vous fumez actuellement. N’hésitez pas à arrondir au chiffre supérieur.

Ne vous trouvez plus d’excuses, sachez que vous ne pourrez plus porter cette vie une deuxième fois.

Après 30 jours

Avec ces 30 jours, vous allez prendre une routine qui entra dans vos habitudes.

Voilà, vous y êtes presque, vous continuez de poursuivre votre objectif pour le bien de votre bébé et pour vous-même.

En un mois et demi vous avez diminué votre consommation de nicotine de quatre fois ce que vous consommiez auparavant. C’est énorme.

Votre volonté s’est réveillée. Vous êtes sur la voie de votre changement. Pensez au économie et au gain de santé que vous vous offrirez.

Après un mois et demi

Passé un mois et demi, répartissez le nombre de cigarettes que vous fumiez par jour sur une semaine, soit 7 jours. Répartissez ces cigarettes au jour et au moment que vous souhaitez.

Vous commencerez à vous rendre compte que cette addiction ne vous a jamais apporté quelque chose de positif.

Vous aviez déjà le déclic de la raison qui vous pousse à arrêter, vous avez à présent le déclic de la raison qui vous pousse à ne plus recommencer.

Vous appréhendez la dernière étape ?

Parlez à votre entourage de ce que vous voulez accomplir. En parler vous aiderez à garder votre motivation. Peu importe votre nombre d’essais précédant pour arrêter de fumer, vous savez que le moment est venu.

Ce petit cœur qui bat en vous à côté du votre mérite que vous vaincriez votre peur, votre angoisse d’arrêter. Les choses qui vous entourent ne doivent plus être un frein à votre arrêt.

C’est une des plus belles choses que vous pourriez offrir à votre enfant, l’arrêt d’une addiction, d’une dépendance à des substances mortellement dangereuses. Je suis passée par cette étape difficile, fumeuse depuis mes 13 ans donc vous y arriverez.

Votre quotidien ne deviendra que meilleur. Vous profiterez ainsi des joies de la vie sans perdre du temps à fumer. N’appréhendez plus. Devenez le meilleure de la femme que vous étiez avant de vous mettre à fumer.

Faites vous aider de vos proches, professionnels, applications, livres …

Vous sentez-vous prête ? Relisez le début de l’article et recommencez si vous avez besoin.

C’est le moment !

Voici la dernière étape.

ARRETEZ-VOUS DE FUMER DEFINITIVEMENT !

Vous avez compris que vous étiez capable de diminuer alors vous arriverez à arrêter. Croyez en vous !

Cela semblait difficile mais pourtant vous y êtes arrivée. Soyez certaine.

Faites-vous un planning pour vous accompagner et si vous le pouvez commencer un sport comme de la natation, de la marche ou de la sophrologie… pour vous aider regagner de bonnes inspirations saines.

Maintenant que vous avez réussi votre challenge, félicitez-vous en vous offrant quelque chose qui vous rappellera ce nouveau souffle.

Bébé vous remercie grandement. Le tabac et la grossesse sont bien évidemment un danger pour l’être qui grandis en vous et vous-même.

Et n’oubliez pas de ne plus jamais recommencer même après l’arrivée de bébé.

Soyez fière de vous.

Vous pouvez également vous faire aider à travers des professionnels à santé : https://www.tabac-info-service.fr/J-arrete-de-fumer

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s